Archive for octobre 2006

h1

La langue de bois ? Connais pas !

lundi, 30 octobre 2006

Ce que j’aime beaucoup de Guy Carbonneau présentement c’est sa façon de répondre directement aux questions qui lui sont posées. Je ne sais pas si ça va durer mais au moins pour le moment, c’est le fun à voir.

Bientôt, probablement que Gainey ou le président du club, Pierre Boivin, vont lui dire de doser ses commentaires mais d’ici là, c’est raraîchissant.

Il appelle un chat un chat et n’a pas peur de dire le fond de sa pensée et c’est le partisan qui est gagnant et les journalistes le sont aussi, ça fait de la bonne copie.

Après avoir enduré notre lot de « c’est de la régie interne » des Therrien, Vigneault et Julien de ce monde, voici que Carbo n’a pas peur de viser en début de saison des vétérans comme Samsonov et Kovalev.

Avec Carbonneau, il n’y a pas de place à la bullshit, il l’a bien démontré encore après s’être avoué extrêmement déçu de la performance de son équipe contre les Leafs de Toronto samedi dernier. Il n’a pas essayé de nous endormir avec le fait que les joueurs avaient joué une bonne troisième période et qu’on méritait le point. Pas du tout. Il a été déçu, il l’exprime, on sent qu’il ne nous prend pas pour des imbéciles.

En espérant qu’il ne change pas à mesure que la saison va progresser. Jusqu’à maintenant, j’adore Carbo derrière le banc.

Le Canadien ne peut qu’en bénéficier.

h1

Les questions existentielles de Dr. Duggerzzz – Édition du 30 octobre

lundi, 30 octobre 2006

Ben oui, il s’agit d’une nouvelle chronique. Je me suis dit que puisque je me pose souvent des questions existentielles, pourquoi ne pas en faire une chronique officielle. J’ai appelé les finances et on a débloqué les budgets alors voici la première des Questions Existentielles de Docteur Duggerzzz.

Vous vous pourlèchez déjà les babines pas vrai ? Y a vraiment rien là, je vous assure. Donc on se calme.

Si vous travaillez dans un bureau ou ailleurs, vous êtes souvent confrontés à la situation voulant que vous croisez des gens que vous ne connaissez pas mais qui travaillent visiblement pour la même entreprise que vous. Donc vous faites quoi ?

1- Vous détournez votre regard pour ne pas avoir de contact visuel ?

2- Vous détournez le regard mais de façon élégante, c’est à dire de faire semblant que votre attention soit attirée par autre chose juste comme le contact allait s’établir

3- Vous faites l’air bête et regardez droit devant vous.

4- Vous regardez la personne en souriant timidement.

5- Vous regadez la personne et lui lancez un bonjour joyeux.

6- En bon freak que vous êtes, vous vous présentez: « Je crois qu’on ne se connait pas, moi c’est Duggerzzz »

Moi j’avoue osciller, selon mon humeur, entre le 2 et le 4. Quand je me sens vraiment willing, je vais même oser un 5. Mais évidemment, jamais un 6. Je ne suis pas freak :)

h1

Trudoconnerie

vendredi, 27 octobre 2006

Justin Trudeau a fait une (autre) sortie publique, cette fois pour affirmer que l’idée de la souvraineté est vieille du 19e siècle.

Ce n’est pas tellement ce qu’il dit qui m’intéresse mais plutôt qui lui donne une tribune ? De quelle droit ? En quoi un professeur de théâtre devient-il un intervenant politique crédible ?

Est-ce que le seul fait qu’il soit le fils d’un ancien premier ministre du Canada – qui est, en fait, son seul mérite – lui donne les qualifications et l’intelligence pour exprimer des vues politiques qui méritent d’être débattues ?

Est-ce qu’on pourrait arrêter de lui donner du temps d’antenne et de l’espace de journaux ? Il a autant de crédibilité que le boulanger du coin en matière de politique, alors s’il vous plaît, cessons de chercher à savoir ce qu’il pense.

Ça me fait penser à l’autre innocent qui pensait pouvoir parler de mécanique automobile parce que son père est aviseur technique dans un concessionnaire.

Une personne qui se fait mettre en boite par Dany Turcotte au cours de l’émission Tout le monde en parle va se faire bouffer tout rond dans l’arène politique. Mon cher Justin, en politique ton regard infécond devant une attaque ou une question épineuse ne te gagnera pas le vote de quiconque. Et malheureusement, tu en peux pas t’en sortir en donnant une « binne » sur l’épaule de l’autre personne dans les coulisses pour pallier à ton manque de répartie.

C’est clair que le gars a des visées politique. Quand je l’entends dire qu’il n’est pas « fermé » à une carrière politique, ça me fait toujours bien rigoler. Il prépare le terrain, il tente d’attirer l’attention pour qu’on le recrute sérieusement, il travaille sur son capital politique.

Malheureusement, en plus d’être malhabile, il n’a pas la force intellectuelle de son père. Il est donc condamné à faire parler de lui de temps en temps pour des propos sans imagination, fallacieux et à la limite de la démagogie.

h1

The Last Word

jeudi, 26 octobre 2006

Des fois je me pose des questions existantielles assez inutiles. J’ai l’imagination qui divague et ça donne ce que ça donne.

Dernière mouture de mon esprit vagabond c’est de m’intéresser soudainement à ce que sera mon dernier mot avant de mourir. Bizarre hein ? Freakant vous dites ? Bah !

Dans le fond, on espère secrètement que notre dernier mot ou plutôt notre dernière phrase sera quelque chose de cool comme « N’oubliez pas que je vous aime »… ou encore « Prend soin des enfants, arrose ma fougère »

Mais ca peut-être aussi « Hey calisse d’épais » ou encore « J’ai envie de pisser ».

Personnellement j’aimerais quelque chose dans le genre « Ha oui c’était bon chérie » ou encore « Hummm tu ***** comme une déesse » haha !

Mais bon, si ça se trouve, ça va être « Hey yé pas dans sa voie lui »…. « Non non, j’ai deux enfants ..pitié » ou ben « Ha oui t’Es fort en crisse avec ton gun toé l’cave »

Voici donc le top 5 des choses que je n’aimerais pas dire comme dernière phrase de mon existence »

5- Qu’est-ce t’as mis dans ma soupe.. Ha ma tabar……

4- Voyons, fait trois jours jai des élancements dans le bras gauche

3- Hey crisse de malade, pointe moi pas ca dans face

2- C’est quoi t’essaye de me dire la ? Y a un train où ?

1- Je veux pas vous voir la face personne à mes funérailles

h1

Bye Bye Black !!

mardi, 24 octobre 2006

J’avais un Blackberry 8700r que j’ai maintenant mis en vente parce que je trouve ca trop gros quand t’as pas le data dans ton plan chez Rogers. Je voulais un petit téléphone que je pouvais mettre dans ma poche de pantalon et arrêter de développer une bursite à la hanche droite :)

Finalement, après avoir regardé ce que Rogers offrait comme téléphone, j’ai arreté mon choix sur le Sony Ericsson w300i qui inclus la technologie Walkman de Sony. Ce qui fait que la sonorité des MP3 est excellente. Je dirais même meilleure que sur mon MP3 Player normal.

Je trouve le design particulierement bon mais ce que je trouve hot c’est qu’il y a tout. Vidéo, photo, radio FM, MP3 et bien sur, téléphone (il ne faut pas oublier que c’est ca à l’origine) :)

Le site internet de Sony sur ce téléphone est très beau visuellement et ça donne le goût d’en avoir un.

Ca fait tout de même bizarre de ne pas se promener avec une grosse bébelle de 400 lbs après la ceinture :)

Bon j’exagère mais quand même, je suis assez fier de ma shot. Reste pu juste à vendre mon Blackberry. Des intéressés ? Je fais un bon prix :)

h1

Question existentielle : Centraide

mardi, 24 octobre 2006

La campagne Centraide bat son plein dans plusieurs entreprises montréalaises et québcoises.

C’est le moment de l’année où on vient vous écoeurer pour jouer au Bingo, mini putt, moitié-moitié et j’en passe pour faire monter la contribution à l’organisme de charité.

Je viens de refuser d’acheter des billets de Bingo pour Centraide parce que j’avais pas d’argent liquide sur moi.

– Ha ok, c’est beau c’est ton choix

– Je m’excuse

– Non non c’est correct !!!

C’est tu juste moi qui a l’impression qu’un enfant défavorisé meurt chaque fois que je dis non ? :P

h1

Pour en finir avec la prolongation et la fusillade

mercredi, 18 octobre 2006

S’il y a un commentaire que je ne suis plus capable d’entendre des analystes de hockey montréalais, c’est cette continuelle plainte contre le fait que la LNH « récompense » l’équipe perdante en prolongation ou en fusillade en lui accordant un point. Ces mêmes personnes trouve illogique de récompenser une équipe perdante et disent qu’on devrait carrément enlever le point.

Je crois qu’il est temps de remettre les pendules à l’heure

La LNH ne récompense pas la défaite avec un point mais plutot le match nul. Après 60 minutes, qui est le temps réglementaire d’un match de la LNH depuis toujours, si le score est égal, chaque équipe récolte un point comme ca s’est toujours fait. Va-t-on vraiment commencer à changer ce vieux réglement ?

La prolongation et la fusillade c’est pour les amateurs, parce que ca toujours été ennuyeux de partir du match avec une nulle. Donc ce que la LNH dit c’est « Ok vous avez votre point pour la nulle, maintenant il y a un point en jeu pour déterminer un gagnant avec la prolongation et la fusillade. »

Si c’était vraiment une défaite, la défaite serait portée a la fiche des équipes dans la colonne défaite et non pas défaite en prolongation ou fusillade.

Je repete, ce n’est pas un point accordé au perdant mais plutot un point boni accordé à une des deux équipes en majeure partie pour le spectacle.

Ce qui me fait rire c’est que souvent les personnes qui disent ça vont ensuite dire qu’ils trouvent dommage que l’issue d’un match se décide en fusillade. Alors pourquoi chialer contre le point accordé ? Paradoxal comme commentaire.

Une autre chose que j’ai beaucoup de misère c’est l’argument numéro un des gens qui sont réticents face à la fusillade qui est que le hockey est un sport d’équipe alors ça devrait se gagner en équipe.

À ce que je sache, un joueur et un gardien ca fait partie d’une équipe. Si le gardien est bon et le joueur compte dans le but adverse, c’est la combinaison des deux qui fait qu’ils gagnent la fusillade.

De plus, il y a trois joueurs différents par équipe au minimum qui vont tirer. Si c’était le même joueur qui a trois chances, je dis pas. Mais c’est trois joueurs plus le gardien. Ca commence presque à faire un alignement complet.

C’est un très mauvais argument à mes yeux. La fusillade est une excellente initiative et il faut la conserver.