Archive for avril 2007

h1

Justin vous écoute

lundi, 30 avril 2007

Justin Trudeau était en entrevue ce matin chez Paul Arcand.

Chaque fois que je l’entends soit à la radio ou à la télé, je ne le trouve pas fort !

Je ne sais pas, peut-être que je m’attends à trop, peut-être que je m’attends à entendre le père. Parce que il avait bien des défauts le paternel mais côté facultés intellectuelles, il était assez top !

Mais son fils, s’il ne s’appelait pas Trudeau je ne crois même pas qu’on le considérerait comme député. Ce matin, tout ce qu’il trouvait à dire c’est qu’il avait prouvé qu’il n’avait pas qu’un nom de famille mais aussi un prénom. Qu’il avait prouvé qu’il était à l’écoute des gens.

Arcand: Oui mais le comté était quand même majoritairement anglophone et allophone alors c’était déjà ça de gagner

Trudeau: Je ne dirais pas que c’était gagné d’avance. Y a fallu que je sois à l’écoute des gens et que…

Arcand: Oui mais les commandites, comment expliquez-vous que personne de politique n’a été accusé ?

Trudeau: Écoutez je commence en poilitique. Mais je crois que l’important sera d’être à l’écoute des gens et…

Il a répété ça tout le long, comment c’était important d’être à l’écoute et qu’ils allaient écouter les gens !

Donc tenez-vous le pour dit ! Justin Trudeau vous écoute !

_____________________________________________________________________________

Dans un autre ordre d’idée ce matin sur les ondes de CKMF, un commentaire à la limite de l’acceptable de la part du gars qui fait les nouvelles et dont le nom m’échappe et la coanimatrice Mitsou.

La ligne verte du métro de Montréal a été stoppée ce matin puisqu’une personne a décidé que l’heure de pointe était un bon moment pour se jeter devant un train.

Le service a donc été immobilisé durant de longues minutes pour procéder aux opérations d’usage dans ce cas là.

C’est là que le gars des nouvelles de CKMF s’est adressé à tout ceux qui pourraient avoir la même idée:

– J’aimerais simplement vous dire que 9 personnes sur 10 manquent leur coup lorsqu’ils tentent de s’enlever la vie en se jetant devant le métro. Et pire que ça, ils se retrouvent avec des blessures graves comme la paraplégie ou des choses du genre. Alors ce n’est pas une bonne idée de faire ça là. Vous allez vous manquer. Il faudrait donc penser à…euh….

Mitsou: Allez faire ça ailleurs Hahahahahahahahahahaha

– Ouais c’est ça !

Malaise.

Publicités
h1

Billet pour les mecs !

jeudi, 26 avril 2007

Je me demandais pourquoi j’avais pas eu peur en écoutant le film Texas Chainsaw Massacre…

J’ai compris récemment que c’est parce que je passais mon temps à zyeuter Jessica Biel !!

Maintenant la question est de savoir est-ce que je vais pouvoir vous raconter l’histoire du nouveau film de Adam Sandler « I now pronounce you Chuck and Charlie » ?

Les pièces à conviction A-1 A-2 et A-3 me porte à croire que non !!! Je risque de pas trop me souvenir de ce que ça disait !!

Pièce à conviction A-1

Pièce à conviction A-2

Pièce à conviction A-3

Autant j’ai dit de Texas Chainsaw Massacre « Ha ouin, c’était épeurant??? Ha bon ». Autant je risque de dire du film de Sandler « Ha ouin c’était drôle ? Ha bon !!! »

:-P

h1

Question existentielle: Enfant et film d’horreur

jeudi, 26 avril 2007


David Dorfman en cravate

Une question existentielle pour vous.

Les enfants dans les films d’horreur. Pourquoi ?

Un enfant c’est supposé être épeurant ou quoi ? Ou est-ce plutôt le rapport avec la naiveté de l’enfant et son ouverture aux phénomènes extrasensoriels ?

Dans tous les films d’horreur récent y a des enfants: The Ring, La Moisson, Sixth Sense, Texas chainsaw massacre, Dark Water, The Others …name it !!

Moi si vous voulez me faire freaker, montrez-moi un enfant en complet cravate !! Brrrrrrrrrrr creepy !!! Pire, montrez-moi David Dorfman en cravate !!!

h1

Il est de retour

mercredi, 25 avril 2007

Après s’être perdu dans la brume, j’ai eu oui-dire que Martin Lafs était de retour à une nouvelle adresse.

Je vous disait ça comme ça. Si ce genre de connerie vous intéresse évidemment :)

h1

Vision d’horreur

mardi, 24 avril 2007

J’ai vu hier un reportage sur les orphelinats roumaines du temps du dictateur Nicolai Ceaucescu.

Horrible.

En 1989, quand on a tué Ceaucescu. Je me souviens des images de cet homme qui avait l’air tout a fait inoffensif se faire fusiller en compagnie de sa femme et le peuple être en liesse devant cette double exécution.

En 1989, je ne comprenais pas ce qu’on reprochait tant à Ceaucescu. J’ai ensuite vu un reportage sur la résistance roumaine mais encore là je ne comprenais pas trop ce qu’on lui reprochait tant.

Hier le reportage que j’ai vu ma permis de comprendre. Ceaucescu a tout simplement été démoniaque.

Par exemple, il a demandé aux roumains de payer de leur poche la dette de 10 milliards contractée par l’État, il rationnait les roumains (par exemple ils ne pouvaient que manger 5 œufs par mois), le peuple vivait dans la pauvreté la plus totale, il a fait détruire des villages pour construire des affreux blocs appartements tous identiques et y entasser la population, et pendant ce temps, il se faisait construire un palais en marbre pendant que ses concitoyens mourraient de faim.

Une des mesures qu’il a imposées était l’interdiction pour les femmes de recourir à l’avortement et à la contraception. Ceaucescu voulait repeupler la Roumanie et il a décidé que ca allait se faire contre le gré des femmes roumaines

Si vous n’aviez pas les moyens de garder l’enfant, pas de problème, l’État allait l’envoyer dans un orphelinat. Si vous donniez naissance à un enfant présentant un handicap visible, l’État le confisquait pour le « cacher » dans un orphelinat clandestin.

Un des effets pervers de cette mesure fut que plusieurs femmes se sont mises à pratiquer des avortements clandestins. Et c’est quand les femmes ne s’avortaient pas elles-mêmes à l’aide d’un support ou d’une broche. Plusieurs femmes mourraient au bout de leur sang.

Mais ce qui a été le plus dérangeant ça été les images d’horreur des orphelinats. Des enfants qui ressemblaient à des détenus de camps de concentration nazis. Sous-alimentés, absolument pas stimulés et ne recevant aucune affection, ces enfants ressemblaient à des enfants éthiopiens avec tout ce que ça signifie: Maigreur extrême, yeux exorbités, même pas la force de chasser les mouches qui se promènent sur leurs plaies de lit.

Les enfants étaient toujours nus, couverts de plaies et souvent trainés de force sur le plancher froid alors qu’ils n’avaient aucun vêtement sur eux. La peur dans le regard, ils craignaient tout le monde et n’étaient pas en mesure d’exprimer leur effroi. Ils avaient l’air d’animaux apeurés. Même si, croyez-moi, personne n’auraient pu avoir la cruauté morale de traiter des animaux de cette façon.

Les enfants étaient entassés cinq dans le même lit. Le manque d’espace et d’activité faisait que des enfants des cinq ans avaient la taille normale d’un enfant de deux ans. Plusieurs ne marchaient même pas. Des enfants de deux et trois ans incapables de marcher et de parler.

Lorsque des enfants étaient malades, on a eu l’intelligente idée de leur faire des transfusions sanguines à l’aide de sang non contrôlé. Résultat: Un nombre très élevé d’enfants qui contractent le SIDA.

C’est seulement lorsque des occidentaux sont allé pour adopter des enfants roumains qu’ils ont vu comment ces enfants étaient maltraités et qu’ils ont dénoncé l’état des choses. L’arrestation et l’exécution de Ceaucescu sont survenues peu après.

Aujourd’hui, une jeune fille de 17 ans adoptée par une famille de Colombie-Britannique a des séquelles de son séjour dans les orphelinats roumains. Difficulté à se concentrer, difficulté à se fondre dans un groupe etc.

D’autres enfants de cette époque sont maintenant des adolescents roumains qui errent dans les rues sans domiciles fixes et qui sniffent du solvant à peinture pour oublier leur vie de misère.

Sans compter tous les adolescents sidatiques qui vivent reclus dans des centres prévus à cet effet desquels ils ne peuvent sortir. Centres qui ont été construits grâce à l’aide internationale et qui permet à ces adolescents, dont la vie en tant qu’enfant s’est terminée avant même d’avoir commencée, de vivre une vie plus paisible si on peut s’exprimer ainsi.

Parfois on voit un homme se faire exécuter et on se demande s’il y a vraiment quelque chose qui a justifié une telle mesure extrême. Ensuite on comprend ce qui a pu pousser un peuple en colère à éliminer le symbole de tout ce qui avait de pervers et de détraqué dans leur réalité.

Nicolai Ceaucescu sera vu comme un criminel contre l’humanité par la communauté internationale et par les roumains en particulier. Il a reçu un châtiment qui a non seulement coïncider avec la chute du rideau de fer en Europe, mais qui a aussi permis à la Roumanie d’enfin se libérer.

h1

Un homme dangereux à la rue ?

lundi, 23 avril 2007

Parfois je me demande jusqu’à quel point l’on peut se fier à la justice de nos jours.

Quand je lis des choses semblables, je me dis qu’on a encore du chemin à faire. Qu’on a pas appris de l’affaire Mario Bastien.

Je ne sais pas s’il s’agit d’une remise en liberté conditionnelle ou s’il a vraiment purgé 100% de sa peine de prison mais il me semble que si quelqu’un ne termine pas sa thérapie et dit à qui veut l’entendre qu’il va violer la première fille qu’il va croiser en sortant de tôle, y a moyen de le déclarer délinquant dangereux non ?

Le gars ne veut rien savoir et est déjà un danger public. Bien sûr la police va l’avoir à l’oeil un an mais après on fait quoi ?

J’espère vraiment que le Ministère de la justice sait ce qu’il fait parce que si cet homme récidive, il aura sa part de blâme dans toute cette histoire.

Je me dis que quelqu’un qui refuse de suivre une thérapie pour régler son problème devrait purger 100% de sa peine. Et celui qui promet de récidiver devrait se voir déclarer délinquant dangeureux ou à tout le moins, qu’il soit emprisonné indéfiniement le temps qu’on puisse avoir une assurance très solide qu’il ne représente pas un danger pour la société avant de le remettre en société.

Une chose est certaine, ça ne sent pas bon. Ça n’annonce rien de bien.

h1

La lâcheté d’un désespéré

mercredi, 18 avril 2007

J’ai voulu attendre avant de commenter. Souvent les premiers jours, on a pas le recul voulu. On a pas toutes les informations non plus.

Évidemment chaque fois qu’une fusillade éclate dans un établissement scolaire, les vieux discours ressortent tous: Comment expliquer qu’il a pu avoir ces armes ? Les jeux vidéos sont-ils en cause ? Les films violents ? Marilyn Manson ?

La réponse est non. Il s’agit simplement d’un geste d’un désespéré, d’un malade mental qui n’a pas été diagnostiqué et traité. Charles Manson avait-il été influencé par les jeux vidéos ? Son of Sam avait-il vu trop de films violents ? On cherche tellement pas au bon endroit.

Comme toutes les personnes qui ont fait ce genre de connerie, ce qui me frappe c’est l’immense lâcheté qui les habite dans l’exécution de leur effroyable geste.

Se présenter dans un endroit ou personne n’est armé pour aller faire le « ménage ». C’est très brave. C’est aussi courageux qu’un adulte qui irait battre des enfants dans une garderie. C’est un combat inégal et ça pue le manque de couille et la peur.

De plus, ces cons ont le culot de mettre le blâme sur les autres. « Vous m’avez poussé dans mes derniers retranchements… vous m’avez poussé à bout »

Fuck you ! T’es une petite loque un peu débile et sans couilles.

Le seul point positif de l’histoire c’est que cette ordure s’est fait sauté la gueule après son acte.

Dommage qu’il ne l’ai pas fait avant d’aller tuer des étudiants.

Mais c’est vrai, comment demander à ce genre de mégalomane de penser rationnellement. Qu’espérez-vous d’un imbécile qui se prend en photo avec des armes.

Gill et maintenant Cho.

Deux beaux clowns qui sont heureusement disparus de la surface de la planète.

Y en aura d’autres, c’est ça le pire !