Archive for mai 2007

h1

C’tu juste moi….

mercredi, 30 mai 2007

… qui pense que Céline Dion aurait voulu une fille ?

Calvaire que ça fait dur. Pauvre kid !

Ha il va être riche c’est sur. En rehab, ambigu sexuellement (comme sa mère), mais riche !!

C’est au moins ça de pris pour Renée-Charlotte Angélil

h1

Une finale relevée

mardi, 29 mai 2007

Désolé de ma longue absence :) Mais bon j’ai pas eu le temps de faire mes prédictions avant les demie-finales et les finales de conférence.

Mais comme au début des séries j’ai dit que le vainqueur de la série Ottawa-Pittsburgh allait se rendre en finale de la Coupe Stanley mais que le gagnant serait dans l’Ouest, je me dois de dire que les Ducks vont remporter la Coupe en six parties.

Malheureusement puisque j’aimerais mieux que les Sénateurs l’emportent et aussi je préférerais qu’elle revienne au Canada, d’autant plus qu’on se fout complètement du hockey à Anaheim.

Mais peu importe qui gagnera le trophée, je crois qu’on aura une des bonnes finales des dernières années. Meilleur que ce que les Devils nous ont donné à chacune de leurs participations, et meilleur que Calgary-Tampa Bay.

Call Me Gary

Parlant de ça, dites-moi pas que « Call me Gary » Betteman a enfin réalisé que la santé de son sport passe par une forte concentration au Canada et dans les marchés « hockey » aux USA ?

Ce matin, j’entendais dire que Bettman, sous la pression de plus en plus constante des gouverneurs de la LNH, a dit que probablement les Prédateurs de Nashville se retrouverait à Winnipeg d’où le hockey n’aurait jamais du partir. Et qu’il y avait beaucoup de pressions pour que la ville de Québec retrouve son équipe mais que le Colisée est un obstacle puisqu’il ne répond plus aux attentes. On mentionne aussi la ville de Hamilton pour recevoir une équipe de la LNH.

Enfin le bon sens est revenu chez les dirigeants de la LNH.

Les journalistes n’ont rien compris.

À toutes les fois que j’entends les journalistes dire que les dirigeants de la LNH n’ont pas compris et qu’ils recommencent à donner des salaires mirobolants aux joueurs, je pète ma coche.

Ce ne sont pas les dirigeants de la LNH qui n’ont rien compris mais plutôt les journalistes.

Quoi, vous pensiez vraiment que les vedettes allaient arrêter d’être payés des millions ?

Le cap salarial n’a jamais visé cette optique. Le problème de la LNH n’a jamais été le salaire versés aux meilleurs joueurs, le problème était les millions donnés aux joueurs de soutien. Un Patrice Brisebois au même salaire que Saku Koivu, c’est ça qui ne fonctionnait pas.

De plus, le cap salarial permet de limité le salaire que tu peux donner à un joueur afin qu’il n’ait jamais de surenchère à n’en plus finir pour une vedette et ensuite faire monter immédiatement le salaire des joueurs de moindre importance.

Alors que Vincent Lecavalier gagne 8 M par année, c’est ben correct. C’est lui qui attire les foules, c’est pas l’ailier gauche de 4e trio qui auparavant pouvait toucher entre 1,5 M et 2M et qui maintenant touche 500k.

Aussi, le cap fait en sorte qu’on fait de plus en plus place rapidement aux jeunes joueurs qui coutent moins chers. Et pour moi c’est un autre point positif.

h1

Le syndrôme de la princesse

vendredi, 25 mai 2007

Ça vous ai déjà surement arrivé. Vous voyez une super belle fille et vous apprenez qu’elle a baisé avec un mec super laid et un peu stupide sur les bords.

Plus tard, vous apprenez que ce même mec, qui n’a vraiment rien pour lui, n’a pas seulement baisé cette fille mais quelques autres belles filles que vous connaissez. Vous ne comprenez plus rien ? Je vous explique ma théorie

Établissons immédiatement que chaque fille a en elle le syndrôme de la princesse. Il est soit encore très présent ou il est bien enfoui mais il est toujours là.

Maintenant, tout dépendant du degré de « principeauté » de la fille en question, un gars pas attirant mais qui maitrise bien l’art du pêchage de la princesse peut ou ne peut pas prétendre aux cuisses de celle-ci.

Si une fille a un énorme degré de princesse, n’importe quel gars, aussi ridicule puisse-t-il être, peut espérer se la taper s’il maitrise l’art en question.

Si, au contraire, la fille n’a pas un énorme degré de princesse. Alors le même gars n’a aucune espèce de chance.

Maintenant messieurs, vous allez me demander « Mais Master, comment peut-on pêcher une princesse ? »… Facile, appliquez les principes suivants:

– Faites lui croire qu’elle est la plus belle du monde
– Faites lui croire que c’est la plus intéressante au monde
– Montrez vous vulnérable devant elle
– Gâtez la
– Ensorcellez la avec des paroles habiles flattant son égo
– Ayez l’air totalement obnubilé par elle

Et je vous garantie, en dedans de quatre à huit semaines MAXIMUM, vous l’avez dans votre lit. C’est aussi simple que ça. La princesse aime se faire flatter derrière les oreilles et se faire gonfler son amour propre ? Alors allez-y pour la clôture ou comme disent les anglais « Swing for the fence ». Mettez-en, More is better.

La formule a fait ses preuves. Et en très bon observateur que je suis (hé oui, je n’ai jamais pêché la princesse), j’ai pu établir cette théorie qui, ma foi, semble faire l’unanimité parmi la gente masculine que je connais.

Donc la nature ne vous a pas gâté ? Il y a encore de l’espoir. La princesse endeuillée qui ne demande qu’à être chouchoutée.

Je vous laisse ce truc car moi, j’ai trop d’estime personnelle pour m’astreindre à ce petit jeu. Même pour une baise ! :)

___________________________________________________________________________________________________

Vous voulez travailler à la circulation éventuellement ? Aussi bien tout de suite apprendre les termes clés.

Voici une liste exhaustive. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas.

– On affiche complet
– C’est pare-chocs à pare-chocs
– La grosse demie-heure
– C’est un stationnement
– Code rouge
– Champlain c’est avant la voie ferrée
– le véhicule vient d’être déplacé
– Il y a du séchoir à cheveux
– etc.

C’est incroyable comment d’un poste à l’autre, les mêmes termes reviennent. C’est comme de la peinture à numéro.

h1

Les épais de la STM

jeudi, 24 mai 2007

Parfois on dit que les millionnaires du baseball et du hockey vivent sur une autre planète. Qu’ils n’ont pas la même vision des choses que le citoyen moyen.

On pourrait dire la même chose des syndiqués de l’entretien de la STM qui sont maintenant en grève.

En passant, pensez-vous qu’en recevant 75% de leur salaire pour se pogner le beigne, ils sont pressés de régler ? Pas vraiment. Pour eux c’est un vrai party.

Qu’attends le gouvernement pour décréter le transport en commun comme un service essentiel ? Cette grève, elle se fait surtout sur le dos des moins bien nantis.

Mais la palme de la connerie reviens à cet épais de l’entretien qui a le QI de la grosseur de son marteau.

« J’ai jamais vu une entreprise maltraité autant ses employés » NDLR: :La faute d’orthographe est volontaire, je suis sûr qu’il aurait fait une faute en l’écrivant. C’est le genre à dire sontait pis mettre des si avec des rais !

Crisse t’as jamais travaillé ailleurs certain pour penser que t’es maltraité à la STM avec ta job a 55k par année pour visser des boulons.

Après ils essaient de nous faire brailler ?

Ostie de bande de caves !

h1

Silence radio !

mardi, 22 mai 2007

Vendredi dernier, dans un moment chargé d’émotion, les Grandes Gueules ont accroché leur micro après 15 ans de loyaux services.

J’étais un fan des Grandes Gueules. Sans connaître par coeur leur sketch, j’aimais bien la plupart des personnages et je les écoutais depuis déjà plusieurs années.

Quand ils ont commencé à faire des shows, j’ai trouvé que la recette ne se transportait pas bien sur scène mais bon, ils voulaient vivre l’expérience et c’était correct comme ca.

Reste que le départ de Mario Tessier et José Gaudet va laissé un grand vide dans la case horaire du retour à la maison pour les milliers de fans de l’émission. Je me demande vraiment ce qu’ils vont faire maintenant. Je ne crois pas qu’ils peuvent prendre la même recette qui fonctionnait à la radio et la transposer à la télévision.

Francois Pérusse s’est essayé déjà et avec un succès plutôt mitigé. Avouons que Pérusse est beaucoup plus efficace en radio que transposé à la télévision. C’est la même chose pour les Grandes Gueules dans le format actuel.

S’ils peuvent se réinventer et offrir un produit différent, leur passage à d’autres projets se fera bien. Sinon, ne vous suprenez pas de les revoir à la radio d’ici deux ou trois ans dans une formule comparable à ce qu’ils offraient à Radio Énergie.

Probablement pour le plus grand plaisir des nombreux fans des Grandes Gueules qui vivent en ce moment, leur deuil courageusement :)

Bonne chance aux Grandes Gueules.

h1

Good Will Hunting

vendredi, 18 mai 2007

Why shouldn’t I work for the N.S.A.?

That’s a tough one, but I’ll take a shot.

Say I’m working at N.S.A. Somebody puts a code on my desk, something nobody else can break. Maybe I take a shot at it and maybe I break it. And I’m real happy with myself, ’cause I did my job well.

But maybe that code was the location of some rebel army in North Africa or the Middle East. Once they have that location, they bomb the village where the rebels were hiding and fifteen hundred people I never met, never had a no problem with get killed.

Now the politicians are sayin’, « Oh, Send in the marines to secure the area » ’cause they don’t give a shit. It won’t be their kid over there, gettin’ shot. Just like it wasn’t them when their number got called, ’cause they were pullin’ a tour in the National Guard.

It’ll be some kid from Southie takin’ shrapnel in the ass. And he comes back to find that the plant he used to work at got exported to the country he just got back from. And the guy who put the shrapnel in his ass got his old job, ’cause he’ll work for fifteen cents a day and no bathroom breaks.

Meanwhile he realizes the only reason he was over there in the first place was so we could install a government that would sell us oil at a good price. And of course the oil companies used the skirmish over there to scare up domestic oil prices.

A cute little ancillary benefit for them, but it ain’t helping my buddy at two-fifty a gallon. And they’re takin’ their sweet time bringin’ the oil back of course, and maybe even took the liberty of hiring an alcoholic skipper who likes to drink martinis and fuckin’ play slalom with the icebergs, and it ain’t too long ’til he hits one, spills the oil and kills all the sea life in the North Atlantic.

So now my buddy’s out of work and he can’t afford to drive, so he’s got to walk to the fuckin’ job interviews, which sucks ’cause the shrapnel in his ass is givin’ him chronic hemorrhoids.

And meanwhile he’s starvin’ ’cause every time he tries to get a bite to eat the only blue plate special they’re servin’ is North Atlantic scrod with Quaker State.

So what did I think? I’m holdin’ out for somethin’ better.

h1

Séparés à la naissance

vendredi, 18 mai 2007

Suis-je le seul à trouver une étrange ressemblance entre le nouveau Président français, Nicolas Sarkozy, et feu Louis de Funès ??