Archive for novembre 2007

h1

La maladie You Tube

vendredi, 30 novembre 2007

Premièrement, désolé de mon absence des dernières semaines…s’il y a encore des lecteurs évidemment haha !

Je me demande si je suis le seul à souffrir de la dépendance You Tube. Par dépendance je ne fais pas nécessairement allusion au fait que je dois avoir ma dose chaque jour, ce n’est pas le cas. Mais c’est rendu que dès que je veux savoir quelque chose sur un sujet ou si je veux en savoir plus sur quelqu’un, You Tube devient maintenant un réflexe.

Peut-être trouverais-je un extrait qui m’éclairera, peut-être trouverais-je quelque chose qui m’en dira plus sur ce que je recherche.

Le problème c’est qu’une fois que vous avez trouvé ce que vous cherchiez, vous êtes entrainé dans une spirale, une chaîne. Parce que You Tube vous propose des extraits vidéos qui se rapportent au sujet que vous vouliez approfondir vous n’en finissez plus d’ouvrir des liens.

Sans farce je peux passer une heure à visionner du matériel qui aurait du me prendre 5 minutes.

Mais bon, c’est peut-être seulement moi :)

Ceci dit, parfois on fait de belles découvertes. Je faisais une recherche sur les imitateurs lorsque je suis tombé sur un imitateur américain hyper talentueux qui s’appelle Frank Caliendo.

Caliendo, un ancien de la série Mad TV a maintenant sa propre émission qui s’appelle…. Frank TV sur TBS.

Ses meilleures imitations sont un hilarant George W Bush plus vrai que nature et John Madden qui a fait sa renommée (soit dit en passant, Madden n’est pas très heureux d’être imité par Caliendo).

Je vous partage les imitations les plus réussies que j’ai trouvé sur le net.

Premièrement sa présence chez Dave Letterman

Une fausse entrevue tordante entre Letterman et Frank W Bush

Pour les fans de la série Seinfeld, une parodie ou Caliendo interprête tous les personnages, vraiment surprenant

Et finalement, la bande annonce de son émission Frank TV dans laquelle on voit plusieurs de ses meilleures imitations

Un autre qui est surprenant coté imitation est l’acteur de renommée mondiale Kevin Spacey… j’adore son Al Pacino

Publicités
h1

Jitec ou le retour du balancier

jeudi, 1 novembre 2007

Je savoure présentement tout ce qui se passe avec l’entreprise Jitec. Je savoure parce que j’ai du les cotoyer pendant une courte période de temps mais ils ont eu le temps de faire une impression de merde.

Premièrement le président de l’entreprise, Benoit Laliberté. C’était clair que c’était un crosseur de première. Ça se sentait dès le départ.

Vous arriviez dans le département informatique de Jitec et c’était tous des chums de Laliberté en place et totalement incompétents. J’ai déjà entendu le responsable du soutien technique ridiculiser un client au téléphone, j’ai entendu plusieurs fois Jitec dire qu’ils allaient en mettre moins pour le client mais les facturer au même prix que s’ils avaient répondu à la demande.

Laliberté avait un projet avec les ambulances. Un logiciel intégré pour gérer les appels. C’était tellement tout croche que c’était clair que ça n’allait jamais fonctionner. Et ça n’a pas fonctionné non plus.

J’ai lu ensuite qu’il disait qu’il allait s’implanter dans toutes les hotels du Canada. Encore une autre lubie du même titre que celle des ambulances.

Jitec, c’était une bande d’arrivistes qui croyaient être dans les ligues majeures mais qui n’étaient finalement que des petites personnes sans envergure. Y avait tellement de crosseurs au pied carré que c’en était hallucinant.

Par exemple, un des reponsables de la division de la vente d’ordinateur avait un casier judiciaire long comme le bras notamment pour fraude, ursupation d’identité, vol de carte de crédit.

Alors suis-je surpris de voir qu’il y a des accusations de délit d’initié ? Que Laliberté est accusé d’avoir donner de fausses informations pour gonfler artificiellement le titre de Jitec ? Pas du tout.

Voici des extraits d’articles qui résument bien le phénomène:

« Benoît Laliberté faisait dans l’hyperbole lorsqu’il était question de Jitec, soutenant, entre autres, que les clients se bousculaient aux portes et que de grosses pointures courtisaient la petite entreprise de l’Île-des-Soeurs, dont Microsoft avec un contrat de 400 M$, selon l’ex-courtier Martin Gendron. »

« Les deux hommes ont quitté l’Île-des-Soeurs à bord de l’hélicoptère de M. Laliberté, a raconté M. Gendron. «Benoît m’avait dit qu’il l’avait payé 1 M$ et que l’entretien et le pilote lui coûtaient 100 000 $ par mois», a dit le témoin.

« Benoît est entré dans le salon et a déposé une brique de feuilles épaisse comme ça (10 centimètres) sur la table et il a dit que c’était un contrat de 400 M$ avec Microsoft. Il a ajouté qu’il ne restait que le due diligence (vérification diligente) à faire avant de le signer »

« Benoît disait que le contrat était sur son bureau, que Microsoft lui courait après mais qu’il n’avait pas encore eu le temps de le signer.. Rien n’indique dans la preuve déposée jusqu’ici que ce contrat ou projet de contrat a déjà eu une existence réelle. »

« M. Laliberté est accusé de délit d’initié et d’avoir participé à la transmission par Jitec de communiqués de presse faux ou trompeurs. »

« L’ancien vice-président d’une firme qui faisait des affaires avec l’entreprise montréalaise Jitec ne pourra témoigner en personne au procès pénal de Benoit Laliberté, comme l’espérait l’Autorité des marchés financiers (AMF). Carlos Ocampo, ancien vice-président de Powernet USA, jouit de l’hospitalité prolongée du gouvernement fédéral américain, au pénitencier de Miami. »

« L’AMF espérait faire témoigner Carlos Ocampo, mais son frère Tulio et lui ont été condamnés le 28 août dernier par un tribunal fédéral américain à la prison pour avoir comploté pour importer aux États-Unis 30 kg de cocaïne. »

« Une partie des accusations contre M. Laliberté porte sur l’annonce -fausse et trompeuse, allègue l’AMF- d’un contrat de 40 M$ entre Jitec et Powernet USA, le 18 septembre 2000. »

Mais bon, ca serait tellement de tout écrire les crosses de cette affaire que je vais plutot mettre le lien des articles en fin de page pour ceux que ça intéresse. Vous allez voir comment une personne cupide et qui se croit plus intelligente qu’elle ne l’est en réalité est prête à faire n’importe quoi en pensant ne pas se faire prendre.

Au début du procès, Laliberté a dit qu’il était content que la vérité allait maintenant sortir et bla bla bla. Ça ne vous rappelle pas le discours d’un autre du même genre ? Vincent Lacroix ? Ce même Lacroix qui, après avoir juré avoir des preuves en béton et qu’il allait laver sa réputation vient de renoncer à sa défense ?

Encore une fois, ça s’appelle le karma. Si vous rencontrez un individu stupide, crosseur et profiteur. Soyez assuré qu’un jour ou l’autre, la vie va s’en occuper. C’est arrivé avec du monde que je connais et ça vient d’arriver à ce connard qui se prenait pour le roi du monde.

Il ira jouer au king en prison. Il va être vraiment très king avec son casier judiciaire !!!

Le retour du balancier !

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071030/LAINFORMER/710300707

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071101/LAINFORMER/711010726

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071029/LAINFORMER/710290532

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071029/LAINFORMER/710290532

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071031/LAINFORMER/710310534

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071004/LAINFORMER/710040796

http://www.ledevoir.com/2007/11/01/162684.html