Archive for juillet 2008

h1

Long ou pas long, telle est la question

mercredi, 30 juillet 2008

Arrrgh encore un billet long, je pourrai pas aller faire les foins

J’ai remarqué quelque chose. Plus un billet est long, moins j’ai de commentaires :)

J’ai remarqué une autre chose. Plus un billet est long sur un blogue que je lis, moins je me rends jusqu’à la fin.

Est-ce une coincidence ou bien on préfère de loin un billet maximum 3-4 paragraphes ?

Vous, êtes vous du type small ou du type contenu ?

Moi je pense être du type small. À moins que le sujet m’intéresse vraiment. Donc je devrais commencer a en dire moins et condenscer ça un peu.

Ça va être dur avec ma grande gueule :-)

 

h1

La démagogie souvrainiste

mardi, 29 juillet 2008

Proulx: « Les vieux sont maintenant plus vieux qu’avant. »

J’écoutais les Francs Tireurs en reprise et un débat entre Gilles Proulx et un anglo. Et ça m’a rappelé tout ce que je déteste des alarmistes, des démagogues et des séparistes extrêmistes. Le discours qui n’en est pas un.

Reprenons certains arguments de Gilles Proulx.

Le français n’a jamais été aussi mal en point.

Mal en point par rapport à quoi ? Les années 50 où tout se faisait en anglais dans les entreprises ?

Ouvrez la radio, vous n’entendez que de la musique anglaise.

C’est pareil qu’avant. Le ratio francais anglais exigé par le CRTC n’a pas changé.

Avant vous aviez des palmares anglais et des palmares francais, vous n’avez plus ça maintenant.

Musique Plus: Top 5 Anglo, Top 5 Franco

CKOI: Il y a un décompte anglais et un francais facilemement accessible par le site Internet

CKMF: Il y a un décompte anglais et un francais facilemement accessible par le site Internet

Cité Rock Détente: Décompte anglais-francais mélangé facilement accessible par Internet

Et ca c’est sans chercher. C’est en prenant les évidences.

Il n’y a que des blockbusters américains dans les cinémas maintenant.

Le cinéma québécois ne s’est jamais aussi bien porté Tellement qu’on a vu la nécessité de créer le Gala des Jutra tellement qui a de films québécois en compétition, y a les rendez vous du cinéma québécois. Alors qu’avant on voyait une fois par cinq ans un film québécois faire un million en box office, ça arrive de plus en plus. Plusieurs fois a-t-on vu des films québécois avoir le dessus au box office sur des blockbusters américain.

Au centre-ville, n’essayez pas de vous faire servir en francais.

Faux. Je me fais toujours servir en francais. Quelque fois je me fais accueillir par un « Hi » mais immédiatement on switch au francais. Mais généralement on m’acceuille en francais. Là je parle de coin Crescent et Ste-Catherine, dans ce coin la. Jamais une personne n’a pas été capable de me servir en francais.

En terminant l’entrevue » Vu qu’on est au Peel Pub, on va demander nos bières. Sir ? Two beers »

Faux encore. Le peu de fois que je suis allé au Peel Pub, les serveurs étaient francophones.

C’est ça que je reproche aux fameux discours démagogique des séparatistes endurcis. Rendre une situation pire qu’elle est pour justifier son point.

C’est ca qui fait que souvent les pires promoteurs de la souvraineté sont les souvrainistes eux-mêmes.

On est pas des idiots. On est capable de vérifier ce que vous dites.

Présentement vous n’avez pas beaucoup de crédibilité. C’est bien malheureux.

 

h1

Question de cellule

jeudi, 24 juillet 2008

 – Ostie Thérèse as-tu vu ça ? Y a pas la cellule « Anti chiage
par terre n’importe où »
– Tss tss… va chercher une cellule souche qu’on lui implante
avant qu’il beurre les murs

Vous avez surement déjà remarqué qu’on dirait que les enfants n’ont aucune notion de volume dans leur voix. Ils parlent toujours fort que ce soit dans la piscine, dans le salon, au cinéma, au salon funéraire.

Vous porterez attention dans les lieux où le silence est de mise comme le cinéma ou une bibliothèque, une parole d’enfant démesurément forte est toujours accompagné d’un « Chhhhhhhhhhut » du parent.

Je me demande à quel âge on commence à savoir doser sa voix et adapter le volume selon l’endroit où on se trouve.

Je me pose la question même si je sais pertinemment qui en a qui sont dans la fin quarantaine et qui n’ont pas encore compris le principe.

Prenez l’employé qui travaille dans un bureau près du mien. Lui y a jamais évolué côté sonorité vocale.

Ostie y parle TOUJOURS FORT.

Fort au point que t’es obligé de mettre tes écouteurs et la musique parce que c’est trop déconcentrant. Fort au point que tout le monde lance au moins une fois par jour un « tabarnak » découragé.

Heureusement, il n’a pas a parlé souvent mais dès qu’il parle au téléphone, on dirait qu’il parle pour la planète au complet.

Je comprends mal qu’une personne d’âge adulte ne connaisse pas encore les bases du savoir-vivre. Ce n’est pas des blagues, ce même hurluberlu rote et pète bruyamment.

J’essaye encore de comprendre.

Mon guess c’est qu’il lui manque une cellule. Vous savez la cellule qui fait que vous baissez la voix pour pas déranger tout le monde, la cellule qui fait que chez vous, tout seul, tu pètes et rote bruyamment et même que tu peux trouver ça ben drôle. Mais cette même cellule fait qu’en public, tu te gardes une petite gène. Lui non. Il l’a pas cette cellule là !

Y as tu quelqu’un qui sait où on peut la trouver ? Sur Ebay ? Sous « no-fart, no burp no talking loud cell ? »

Je serais prêt à l’acheter. Parce que tous les signes qu’on lui a envoyé ont pas l’air de fonctionner. La prochaine c’est trouver une cellule ou ben lui dévisser la tête avec un bat de baseball.

J’aimerais mieux la première. Ça doit être ma cellule « anti-swignage de bat de baseball sur les têtes » qui me retient !

 

 

 

 

 

 

 

 

h1

L’intelligence des dauphins

mardi, 22 juillet 2008

Je regardais récemment un reportage sur les dauphins et bien que je savais déjà que cet animal est très intelligent, je n’avais aucune idée des capacités réelles de ce mammifère.

Je vais donc vous en parler comme on le faisait dans les exposés oraux du primaire haha !

Il faut savoir tout d’abord que le dauphin serait l’animal le plus intelligent (hormis l’être humain) de la terre, plus que le chien par exemple.

Le dauphin est un animal très facile à dresser et il a un mode de communication bien à lui. Il y a d’ailleurs une chercheuse qui cotoie continuellement les dauphins et qui tente de percer le mystère de leur langage. Bonne chance.

Dans le reportage, on montre un dauphin qui doit appuyer sur un levier chaque fois qu’une image demandée est montrée et ne pas appuyer quand c’est une autre image. Le dauphin a eu un score de 100% à la fin de l’exercice.

Comme ce sont des mammifères, ils doivent donc respirer et ils doivent le faire rapidement. C’est pourquoi le système respiratoire de ces animaux est très performant. Lorsqu’il sort de l’eau, le dauphin projette l’eau de son système à une vitesse de 160 km/h pour prendre de l’oxygène. Il a ensuite une réserve d’environ 8 minutes avant la prochaine bouffée d’air. Il peut aller à une profondeur d’environ 150 mètres.

Une autre fonction du dauphin c’est l’indépendance de ses yeux. Il peut regarder devant d’un oeil et derrière de l’autre. Ce qui serait très pratique pour repérer les prédateurs comme les requins.

Lorsque le dauphin dort, il repose une moitié de son cerveau pendant que l’autre demeure éveillé. Ca serait plaisant si on pouvait faire la même chose, on pourrait alors avoir des vraies journées de 24 heures :-)

Ce reportage nous en dit encore plus comme le fait qu’un épaulard est un gros dauphin alors que j’ai toujours cru que c’était une petite baleine. On voit aussi un instructeur demandé aux dauphins de sauter, ensuite les dauphins nager côte à côte pour se consulter et s’entendre sur un saut qu’ils exécutent ensuite parfaitement synchronisé.

J’allais écrire ce billet là quand j’ai vu un article sur les dauphins sur Cyberpresse qui s’intitule « Dauphins thérapeutes« . Je vous invite à le lire si le sujet vous intéresse.

h1

Délivrez-nous des pseudos animateurs poches !

lundi, 21 juillet 2008

Prof: Ok alors répète après moi: Si j’irais ….
Élève: Excusez mais c’est pas « si J’ALLAIS ? »
Prof: Oui mais si vous voulez travailler en radio maintenant faut pas
avoir un trop bon français. Alors si j’irais……… les gens sontaient….

Récemment on pouvait lire dans les médias un mécontentement du phénomène des animateurs de radio non professionnels, c’est-à-dire les « vedettes » qui s’improvisent animateurs de radio au dépend de ceux qui ont étudié en communication.

Les Marina Orsini, Patrice L’Écuyer, Mario Jean de ce monde qui n’ont que pour mérite d’être connus.

Et bientôt Lise Dion viendra sévir sur les ondes le midi ce qui n’améliorera pas le portrait.

Tout est de compter sur des noms connus pour vendre les émissions de radio. On ne vend plus le contenu, on se contente de mettre l’emphase sur le contenant.

La même chose se produit sur les ondes de CKAC Sports sur la bande AM de Corus. Alors que des animateurs de talent sont présent (des communicateurs de formation) comme Charles-André Marchand, Michel Langevin et Martin Lemay, il y a aussi des personnes qui n’ont pas d’affaire là comme Gabriel Grégoire et Jacques Thériault.

Grégoire fait tellement d’erreur de français que ça en est ridicule. Ses argumentations sont majoritairement à coté de la track et demontrent une méconnaissance du sport certaine.

Il me semble que lorsque tu embauches des gens dans les communications, tu exiges au moins un minimum de maîtrise de la langue française. Comme ça, on évite de dire la « ligne » nationale au lieu de la ligue nationale et d’ajouter « ok ? » après chaque deux phrases.

Je n’ai rien contre Grégoire, j’en ai plus contre ceux qui l’ont mis là. Un peu de rigueur svp dans le choix de vos animateurs. Ca en vient décourageant et on change simplement de station car c’est agressant à la longue.

Et que dire de Jacques Thériault.

Premièrement, est-ce que quelqu’un pourrait lui dire qu’il a un micro et que ce n’est donc pas nécessaire DE GUEULER QUAND IL PARLE ????????

Mais si ce n’était que ça !

Non seulement il gueule mais il interrompt continuellement ses invités en se mettant à parler plus fort qu’eux alors que ces derniers n’ont pas terminé leur propos. C’est vraiment désagréable.

En plus, il hésite continuellement en laissant trainer des eeeeeerrrwwwwww entre les mots. AGRESSANT !!!!

Quand tu dis que tu commences à t’ennuyer de Michel Villeneuve, c’est tout dire.

Pourquoi choisir Jacques Thériault et Gabriel Grégoire qui ne sont pas vraiment des grandes personnalités et ne pas donner le poste du matin à Jeremie Rainville (100 fois supérieur à Grégoire) et donner l’émission du midi à Martin Lemay (1000 fois supérieur à Thériault) ?

Jean-Charles Lajoie parle du nez, ne connait pas grand chose au sport lorsqu’on lui demande de creuser un peu mais au moins il s’exprime bien et il est original.

Mais Gabriel Grégoire et Jacques Thériault ? Common !

On ne demande pas des experts en communication, juste des gens qui s’expriment convenablement et qui connaissent un peu les bases de la communiation.

Dave Morrissette parti, reste juste à se débarasser de Grégoire et Thériault. Le plus tôt sera le mieux.

Et dire que Benoit « les si aiment les rais » Brunet s’en va analyste permanent à RDS. J’ai l’impression qu’on va s’ennuyer du français de Yvon Pedneault avant longtemps.

h1

Cheerleaders gone wild !

vendredi, 18 juillet 2008

Les Blue Bombers de Winnipeg de la Ligue Canadienne de Football sont dans l’embarras suite à la publication de photos d’ex cheerleaders de l’équipe dans des poses un peu suggestives.

Un gros plat pour rien.

Ça plutot l’air d’une gang de filles sur le party qui ont voulu se faire du fun, tout simplement. Rien à voir avec la photo que Jiri Tlusty, joueur des Maple Leafs de Toronto, envoyait de sa queue et qui s’est retrouvée sur Internet.

Tant qu’à moi, les Blue Bombers devraient bien plus être embarassés de leur fiche de 0-3 alors qu’ils étaient une des équipes favorites en début de saison.

Moi j’ai une question. À quand la version de ces photos chez les cheerleaders des Alouettes ? Me semble que le calendrier se vendrait bien mieux non ? Haha !

En tout cas, pour ceux qui disaient qui ne se passaient jamais rien à Winnipeg. On a la preuve du contraire !

h1

La fausse peur des vedettes d’Hollywood

jeudi, 17 juillet 2008

 
Regardriez vous cette euh… chose là baiser ?

On pouvait lire récemment dans les actualités que les artistes surtout américain sont inquiet de voir à chaque mois une cassette de leurs ébats sexuels apparaitre dans les mains de gens peu scrupuleux.
Bon, je sais que certains acteurs et autres artistes ne sont pas tous des lumières mais un conseil.
ARRETEZ DE VOUS FILMER EN TRAIN DE BAISER

Gang de caves !

Si j’étais une vedette, la dernière chose que je ferais c’est de me filmer en train de baiser !

À part si je veux utiliser ce film comme article promotionnel et ensuite joué à la personne qui est « décue » de voir cette cassette circuler.
A bien y penser, si on enlève le 10% de Tom Sizemore et autres imbéciles finis qui gravitent autour de Hollywood, il reste ceux qui ont fait exprès.

Et qui aujourd’hui nous joue la passe des artistes horrifiés de se voir en train de baiser partout sur Internet.

Surtout quand c’est Verne Troyer (mini-me dans Austin Power), c’est pas lui qui devrait être horrifié de voir sa vidéo être rendu publique mais plutot nous.

Brrrrr….