Archive for mars 2010

h1

La vérité sur Halak qui aurait sauvé le Canadien 3 fois

vendredi, 19 mars 2010

Une chose que j’entends souvent et qui me fait toujours bien rire c’est que Halak a sauvé la saison du Canadien l’an passé et qu’il a presque fait la même chose il y a trois ans (quand il a remplacé Huet).

Soyons un peu sérieux. Il y a trois ans, Halak a goalé 16 games. Si on sauve une saison de 82 matchs en 16 games, y a quelque chose qui fonctionne pas. Surtout avec une fiche de 10-6.

Ensuite, on entends souvent que Halak a sauvé le Canadien en fin de saison pour leur faire faire les séries. Les gens se souviennent d’une bonne séquence de Halak au cours de laquelle il a eu 4 victoires consécutives. Encore une fois, si on sauve une saison avec quatre victoires, y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans le monde du hockey.

Les gens ont tendance à oublier que quand Price s’est blessé après sa victoire contre le Lightning, Halak a été très « shaky » en relève. Il avait un pourcentage inférieur à .900 dans les 9 matchs qu’il a gardé et même s’il a eu une fiche respectable de 6-3, le Canadien devait souvent marquer 5 et 6 buts pour remporter le match.

On dit aussi que Price a été affreux la saison dernière. Je pose donc la question, en quoi la fiche de Halak de 18-14-1 a permis davantage au Canadien de faire les séries que la fiche de 23-16-10 de Price ? C’est donc une mauvaise conception de ce qui s’est passé.

Cette saison, Halak a été excellent. Au moment où l’on se parle, Halak a toujours moins de matchs de jouer que Price et Price a encore joué plus de matchs que Halak contre le top 15 et presque tous les matchs sauf un contre le top 5.

J’ai déjà fait un long exposé sur la différence entre les deux gardiens selon le support offensif, notamment que Halak avait un support offensif de 3 buts et plus dans 63% de ses matchs (maintenant ça doit être rendu autour de 67%) alors que Price a eu le même support offensif dans 39% des matchs. J’ai aussi démontré que lorsque Price avait un support offensif de 3 buts et plus, il avait une fiche victoire défaites équivalente a celle de Halak et que quand Halak avait un support offensif de 2 buts et moins, sa fiche victoire défaites étaient aussi comparable a celle de Price.

Si on doit dire que Halak a sauvé une saison, la présente saison serait un meilleur exemple que les deux saisons précédentes car il a eu un vrai impact cette saison alors que les saisons précédentes, il a fait une bonne job de numéro deux, sans plus.

h1

Bernard Gauthier et George W. Bush

mardi, 16 mars 2010

Photo: Cyberpresse

Ainsi donc, Bernard Gauthier de la FTQ-Construction de la Côte-Nord a dit aux médias aujourd’hui qu’il n’intimidait personne mais qu’il tassait les travailleurs incompétents pour assurer une compétence élevé sur les chantiers.

Ces mêmes « incompétents » seraient frustrés et l’accuserait de faire des menaces.

Et j’imagine qu’il va s’attendre à ce qu’on le croit. De toute façon, le gouvernement Bush l’a prouvé, tu peux dire toutes les énormités du monde, si tu répètes sans cesse la même chose et que t’as l’air convaincu, y a du monde qui finissent par te croire.

Si ça fonctionne pour Bush, pourquoi ça fonctionnerait pas pour Bernard Gauthier ?

Sauf que son histoire ne tient pas la route deux secondes.

Premièrement, y en a eu ben des personnes congédiées pour incompétence dans le monde. Pourtant, personne n’utilise l’argument qu’ils sont intimidés par le donneur d’emploi. Surtout une masse de personnes qui s’entendent sur la même histoire ?

C’est quoi ? Ils se sont réunis dans un sous-sol d’église pour répéter leur histoire et s’assurer que ça concorde ? Come on.

Et quand Gauthier appelle un « incompétent » pour lui dire « Ferme ta yeule, tu vas voir que minque j’te rencontre ca va aller mal, minque Rambo (Gauthier lui-meme) t’en calisse une des dents, tu vas voir que tu la trouveras pas drôle. Ferme ta calisse de yeule ».

Ça c’est sa façon de lui dire « Écoute mon grand, je ne te trouve pas suffisamment compétent pour l’emploi. Je ne te recommenderai donc pas. »

Pis nous autres, on est des caves.

Ca en dit long sur Gauthier et ses conseillers que le mieux qu’il a pu sortir comme connerie pour tenter de se justifier, c’est l’histoire de compétence.

C’est la preuve que souvent, t’es mieux de pas faire tes meetings à la taverne du coin.

h1

Nouvelle analyse Halak vs Price

samedi, 13 mars 2010

Pour apporter un peu de perspective à la question des gardiens de buts, je vais faire un compte rendu de la situation des gardiens à l’aube des séries éliminatoire.

Présentement, plusieurs personnes donneraient le bon Dieu sans confession à Jaroslav Halak alors qu’on fait passer Carey Price pour un pourri, un prétentieux, un gars avec une mauvaise attitude et qui ne met pas l’effort voulu dans son jeu.

Tous des arguments basées sur ce que certains médias (surtout francophones) veulent bien laisser entendre comme message.

Moi ce qui m’intéresse de Price et de Halak, ce sont les performances sur la patinoire. Je me concentre sur ça. Comme ni vous ni moi ne sommes assez proche du Canadien pour savoir ce qui se passe dans le vestiaire et surtout dans la tête des joueurs, je ne porte aucun jugement.

Aussi, je n’accorde aucun crédibilité aux forums sur le hockey qui ont des « sources » qui vous disent une journée que Price est isolé dans le vestiaire, une autre journée que 50% du vestiaire est pro Price et l’autre est pro Halak, ensuite que Price s’est chicané avec un ou des joueurs dans le vestiaire pour ensuite apprendre que plusieurs joueurs l’aime. Je n’accorde non plus aucune importance à ceux qui veulent me parler de Price mais qui commence leur phrase par « Jesus » Price ou qui l’appelle « le joyau ». Ils sont visiblement biaisés dans leur jugement.

Surtout, évitez de me sortir des âneries comme les joueurs veulent jouer pour Halak et c’est pour ça qu’ils jouent mieux devant Halak que devant Price. C’est de la bullshit, vous n’en savez rien. Pourquoi ils ont joué très bien contre les Bruins (match gagné 4-1 par Price) et le match suivant contre les Sharks ils ont été traversés (match perdu 3-2 après une performance étincelante de Price) ? En deux jours, les joueurs ont passé de « On joue bien pour Carey » à « On le laisse seul avec ses troubles ? ».

C’est beau les histoires de Peter Pan la, mais ca demeure de la fiction. Je m’attarde donc à ce que je vois sur la patinoire.

Je l’avoue, je préfère Price comme gardien. Mais j’aime bien ce que je vois d’Halak aussi. Les deux gardiens font de l’excellent travail. Halak gagne plus souvent mais bénéficie d’un support offensif plus important.

Commençons par le début.

La fiche des deux gardiens lorsque le Canadien leur donne un support de 3 buts et plus.

Halak : 19-2-0
Price : 10-1-3

Fiche très semblable. Halak a donc un bon support offensif dans 63% de ses matchs alors que c’est 39% pour Price. A moins de sortir des théories farfelues comme quoi les joueurs ne veulent pas jouer pour Price ou autre sottises du genre, force est d’admettre que Price est fortement désavantagé par rapport à la marge de manœuvre qu’il a comparativement à Halak. La différence dans le nombre de victoires pourraient s’arrêter la et on aurait une bonne idée de la cause de cette marge mais continuons.

Quand le Canadien compte 2 buts et moins. La fiche des deux gardiens est :

Halak : 2-9-1
Price : 3-18-1

La fiche des deux gardiens est sensiblement la même. Mais on voit que Price a beaucoup plus souvent du évoluer avec un jeu de 2 buts et moins que Halak. En fait, c’est dans 61% des matchs de Price contre 36% pour Halak.

Contre les équipes présentement dans le top 15, Les deux ont cinq victoires. Par contre, Price est celui qui a affronté les équipe dans le top 5 presque exclusivement San Jose, Chicago, Vancouver, Washington et Phoenix. Halak n’a en affronté qu’un (Vancouver).

La fiche des deux gardiens contre le top 15 :

Halak : 5-8-1
Price : 5-14-2

Halak a affronté le top 15 dans 42% de ses matchs alors que Price l’a fait dans 58% de ses matchs. Il est donc vrai que Price a affronté de meilleures équipes que Halak.

Mais la statistique la plus révélatrice a mes yeux concerne le pourcentage d’efficacité. On s’entend que le seuil de respectabilité est de .900 donc si le gardien joue un match pour moins de .900, il devrait perdre et s’il joue pour plus de .900 il devrait gagner. Majoritairement en tout cas.

Voyons la fiche de victoires et défaites des deux gardiens quand ils offrent un rendement de .900 et plus dans un match :

Halak : 17-2-2
Price : 13-10-1

C’est quand même incroyable que dans les deux circonstances, Halak n’ait presque pas perdu quand il jouait pour .900 et plus et que Price dans les mêmes circonstances joue pour presque .500. Quand je dis que la victoire est sûrement la statistique la moins précise pour juger d’un gardien, c’est ce que je veux dire. La victoire dépend de tellement de facteurs : le support offensif, la performance de l’autre équipe ce jour la, les impondérables (rondelles qui dévient sur des joueurs, buts ouverts manqués par notre équipe etc.), joueurs blessés etc.

Halak a joué pour .900 dans 63% de ses matchs alors que Price a offert des matchs de .900 et plus dans 66% de ses matchs.

Dans les matchs où le gardien a joué pour moins de .900, la fiche des gardiens est de :

Halak : 5-8-0

Price : 0-9-3

Ce que ca veut dire, c’est que Halak s’est fait sauvé le derrière par l’attaque du Canadien dans 5 matchs ou il a offert une performance ordinaire ou médiocre alors que Price n’a jamais pu être sauvé dans les mêmes circonstances. Une autre différence de cinq victoires.

La constante qui revient dans cette analyse, c’est que Halak a pu jouer derrière une attaque beaucoup plus soutenue et généreuse que Price. Pour quiconque à déjà garder les buts, la pression n’est pas la même quand tu bénéficies d’une marge d’erreur de 3-4 buts et quand tu as une marge de 1-2 buts.

On peut aussi facilement dire que si Price avait bénéficié du support offensif que Halak a eu, il aurait une fiche très semblable coté victoires et défaites puisque les deux gardiens, selon le support offensif, offrent le même genre de performances.

Ça explique en tout cas pourquoi Halak, lui, GAGNE !!

**** UPDATE: Halak a été confirmé qu’il allait garder les buts ce soir contre Boston malgré sa performance atroce contre les Oilers. J’espère que pu personne aura le culot de prétendre que Price est le chouchou !!